Egide_1Egide 

L’art d’Egide se veut avant tout contemporain : la série « Les T-Riens » qui rassemble des gravures au burin et des impressions numériques, traite d’une recherche très actuelle sur les accrocs, les inconvénients et les aléas de la société technologique. Une œuvre provocatrice à souhait…mais jamais triste. Prendre l’être humain en défaut face à ses mensonges et ses faux-semblants est agréable à Egide !


Egide_4

Egide, Au Secours, impression numérique d'après gravure au burin, 2008. 152x208 cm  (www.pmisegide.com)


« Je tente d’accéder à la compréhension de la puissance de l’énergie qui se cache derrière la (les) réalité(s) : celle de l’électricité, du corps humain ou des constellations. Au centre de ma volonté d’unifier des univers infiniment petits (les cellules) et infiniment grands (les galaxies) se trouve le questionnement récurrent de la provenance de l’Existence humaine et de ses relations avec l’univers, ainsi que de son positionnement à l’intérieur de la société qu’elle a créée.»

D'origine Française, Pierre Martin entreprend ses études à l'École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris en 1979 et apprend la maîtrise du burin durant 5 ans du graveur Jean-Marie Granier. Enseignant de 1984 à 1991 à l'Ecole des Beaux Arts de la Ville de Paris, il entreprendra par la suite une série de longs voyages à travers l'Europe. Dès son arrivée au Canada en 2000, il anime une série de conférences à l'université de Sherbrooke portant sur le travail du graveur- buriniste. Depuis près de vingt ans, les oeuvres gravées de Pierre Martin figurent parmi de nombreuses collections privées à l'étranger.