contact rubrique Agenda Culturel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

“Où est la maison de mon ami ?” Un regard sur la scène contemporaine syrienne
à la maison des arts, centre d’art contemporain de Malakoff

du 22 janvier au 14 avril 2019



maisondesarts.malakoff.fr

 

© Anne-Frédérique Fer, présentation presse, le 22 janvier 2019.

2609_scene-syrienne2609_scene-syrienne2609_scene-syrienne
Légendes de gauche à droite :
1/  Tammam Azzam, Bon Voyage, 2013. Archival print on cotton paper 80 x 60 cm.
2/  Randa Maddah, Light Horizon, 2012. Vidéo, 7’22“.
3/  Akram Al Halabi, Sans titre, 2018. Huile sur toile, 105 x 110 cm.

 


2609_scene-syrienne audio
Interview de Véronique Bouruet Aubertot,
co-commissaire de l'exposition pour le Collectif Portes Ouvertes sur l’art contemporain syrien,

par Anne-Frédérique Fer, à Malakoff, le 22 janvier 2019, durée 13'55". © FranceFineArt.
(à gauche, Dunia Al-Dahan et à droite,Véronique Bouruet Aubertot)

 


extrait du communiqué de presse :

 

commissaires : Paula Aisemberg, Dunia Al-Dahan et Véronique Bouruet Aubertot, pour le Collectif Portes Ouvertes sur l’art contemporain syrien.



Avec Ola Abdallah, Azza abo Rebieh, Dino Ahmad Ali, Najah Al Bukai, Bissane Al Charif, Akram Al Halabi, Nour Asalia, Tammam Azzam, Khaled Barakeh, Diala Brisly, Walaa Dakak, Khaled Dawwa, Walid El Masri, Iman Hasbani, Sulafa Hijazi, Nagham Hodaifa, Randa Maddah, Collectif Masasit Mati, Mohamad Omran, Khaled Takreti, Reem Yassouf.

Présentée du 22 janvier au 14 avril 2019, l’exposition « Où est la maison de mon ami ? », s’inscrit dans la continuité des engagements portés par la maison des arts, centre d’art contemporain de malakoff, et dans sa volonté de présenter et d’aborder des sujets en lien avec l’actualité. En réunissant une vingtaine d’artistes issus de la scène contemporaine syrienne, le centre d’art entend ainsi offrir aux artistes un dialogue et la possibilité de témoigner.

Clin d’oeil poétique au film d’Abbas Kiarostami de 1987, « Où est la maison de mon ami ? » aborde la question de la perte et de l’exil forcé mais aussi de la reconstruction, entre souvenirs, rêves et cauchemars. Maison perdue, maison détruite, maison rêvée, maison ré inventée… chacun des artistes avec son histoire, ses fractures et son humour, sa poésie et sa révolte, fait émerger un monde vibrant et sensible qui nous dit autre chose de la réalité. Installations, vidéos, photographies, peintures, dessins, sculptures… Leurs oeuvres viennent symboliser, à la maison des arts, centre d’art contemporain de malakoff, l’intérieur d’une maison faite de silences et de fracas, de douleurs et de douceurs, d’interpellations et d’invitations au rêve. La maison est ce qui nous protège, l’ami celui qui accompagne, qui console. L’art ce qui permet de sublimer l’expérience.

Le Collectif Portes Ouvertes sur l’art contemporain syrien, créé en 2017, réunit 7 personnalités du monde de l’art, françaises et syriennes, Ola Abdallah, Paula Aisemberg, Dunia Al-Dahan, Véronique Bouruet Aubertot, Pauline de Laboulaye, Randa Maddah et Véronique Pieyre de Mandiargues. Il organise des visites d’atelier, des expositions et présentera le 1er mars 2019 une journée d’étude à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.